dimanche 12 février 2017

17 décembre 1950...

Moi aussi j'avais un rêve...oh pas bien grand, bien sur, je savais que j'avais peu de moyen...
J'avais ma meilleure amie, celle qui habitait au numéro 10 de l'escalier C qui était partie vivre et travailler à Paris...
Je me sentais tellement à l'étroit dans ma ville, c'était surement pas là qu'il m'arriverait des choses extraordinaires, par exemple, que je rencontrerai le grand amour...qu'il y avait sans doute plus de choix qu'à F...hi hi hi...en plus je m’ennuyais de ma copine, car avec elle on faisait les quatre cent coups!
Sauf que ma situation n'était pas la même que la sienne...moi, j'avais un fil à la patte, j'étais liée par un contrat d'apprentissage au NG...la merde en fait, il fallait que j'attende un ans et demi...c'était juste pas possible!!!!!!!!
En plus, un de mes chéris (flirts) on ne couchait pas à l'époque était lui aussi à l'armée à Paris, il fallait donc absolument que je quitte F.... et les NG.
J'avais commencé à aborder le sujet avec ma mère...au secours!! Même pas en rêve ma fille ! tu n'iras pas à Paris faire la P....., oui en fait si on allait à Paris c'était pas juste pour bosser, en fait, en tout cas pas dans la tête de ma mère!
Et tu vas vivre où? Avec quel argent? Etc...
Je n'avais pas d'argument, je trouvais juste à dire que je vivrais avec ma copine dans une chambre de bonne et que je trouverais facilement du travail comme vendeuse...ben oui, quoi, c'était pas dur à comprendre quand même!
si bien qu'à la maison c'était devenu invivable, tout les jours je m'engueulais avec ma mère, je faisais la gueule, J'ai même pris une sacrée raclée, mais je n'allais pas rendre les armes pour autant!
Comme quoi quand on veut on peut!
Je l'ai eu à l'usure...
C'est la mort dans l'âme qu'elle a cassé mon contrat d'apprentissage, que j'ai fait ma valise, que j'ai dû emporté le peu d'argent que j'avais récupéré des NG, vu que je ne gagnais que 70fr par mois...tante Céline m'en avait donné un peu...je pourrais tenir jusqu'à ce que je trouve un travail...disons, c'est ce que je croyais...
maman...tu m'écris et tu me tiens au courant, tu fais attention et tout et tout...
C'est le cœur battant que je prenais le train pour Paris...à moi l'aventure!!!
17 ans, quand même!...
Ma copine et mon chéri m'attendraient à Montparnasse...heureusement car c'était la première fois que je prenais le train toute seule!...peur de rien la nana!
Quand j'arrivais à Montparnasse, c'était le mois d'août, il faisait très chaud, j'avais soif, alors on entra dans un bistrot...et là...j'entendis cette chanson...le tube de l'été...c'était bon signe...



je suis super contente quand vous laissez des commentaires!!!! merci d'avance

5 commentaires:

  1. Un départ en fanfare ma Jo ! Le début de la grande aventure. Un tube sur lequel j'ai dansé dans mes 1ères booms.
    Bises et bon début de semaine
    http://zazarambette.fr

    RépondreSupprimer
  2. Je suis partie de chez mes parents à 18 ans et ça n'a pas été facile, continuer mes études et travailler.

    RépondreSupprimer
  3. On te laisserait volontiers des commentaires.
    Faudrait juste que tu n'effaces pas ton blog régulièrement.
    On aurait moins l'impression de pisser dans un violon... ;-)
    Et puis on n'est pas toujours d'accord, alors quand on ne l'est pas, on ne dit rien.
    On ne va quand même pas s'insulter, c'est pas sérieux, à nos âges...

    RépondreSupprimer
  4. bonjour Tarrah je me suis à nouveau inscrite avec une autre adresse .J'ai annulé l'autre ( domino88.....) Bonne journée. bisous

    RépondreSupprimer
  5. Jolie chanson, je n'aurais pas su en retrouver le titre ni les chanteurs.
    Tu ménages bien le suspense, on attend la suite :)
    Bisous drômois printanniers

    RépondreSupprimer

Les trolls seront poubellisés immédiatement