jeudi 21 juillet 2016

17 décembre 1950...



Il était gentil Pierrot, oh, ce n’était pas le genre à m’écrire des lettres enflammées, ça me convenait bien mieux, il n’avait que dix-sept ans. En fait j’étais amoureuse des deux ! il fallait jongler pour les RDV, en principe je savais les we où Nicki venait, sauf une fois...
C’était un samedi soir, du magasin je n’avais vu passer ni l’un ni l’autre, mais je savais que Pierrot viendrait me chercher à la sortie. On se ferait sans doute un cinoche, ensuite il me raccompagnerait et on passerait une heure voir plus à nous embrasser sous le chêne.
La Marie qui avait descendu les deux étages avant moi, les remonta illico pour me dire que Pierrot m’attendait au bout de la rue, et Nicki aussi...la cata ! En plus il n’y avait qu’une seule sortie...
La Banban, si vous suivez vous savez qui elle est, « sinon il vous faut remonter plus haut » Me dit ne t’affole pas, la Marie va dire à Nicki que tu as été obligée de rentrer chez toi car tu n’étais pas bien, et je vais dire la même chose à l’autre, et toi tu restes dans le couloir, tu attends que je revienne te chercher et on te remonte en voiture ! Elles étaient bien gentilles.
Voilà ce que c’est que de courir deux lièvres à la fois ! Je me suis retrouvée à passer le samedi soir toute seule, enfin sans copain, car j’avais encore les copines, nous avons passé la soirée à écouter nos chanteurs...mais j’étais en colère après moi ! Il allait falloir que je choisisse entre les deux...et là, en bonne normande j’aurais du mal à faire un choix !
Dans notre ville quand j’étais gamine, il y avait tous les ans la Mi-Carême, avec plein de chars, manèges et tout et tout. Mais il y avait aussi l’élection de la reine du carnaval à élire. La Marie décida et on l’y poussa un peu à se présenter à l’élection. Elle était mignonne, car elle avait une taille mannequin, toutes les robes lui allaient, des fois, même, elle servait de modèle pour les essais quand il y avait des commandes à passer...
Nous avions un QG, c’était le bar de la grande rue, « chez Mr et Mme Robert » ils étaient supers gentils avec nous et nous faisaient crédit quelques fois...c’était un peu notre Laurette à nous, d’ailleurs la chanson tournait sans arrêt dans le jukebox...le problème c’est que, la fille du café allait aussi se présenter à l’élection...les moyens n’étant pas les mêmes que ceux de la Marie, bien sûr il y aurait de la compétition. Sauf que nous...on avait le magasin...hi hi...  « Libre-service », avec la complicité des filles du premier étage, car tout le monde était dans la confidence et il fallait qu’elle gagne, car en plus il y avait des beaux cadeaux à la clé. Mais la fille du café une très jolie blonde au yeux bleus, cheveux longs, chignon choucroute, la Marie, elle, était auburn pas naturelle, et avait les cheveux plutôt courts.
Le soir de la présentation devant un jury et le maire, sans public, elle était je crois la mieux habillée et coiffée de toutes les candidates, sans aucune fringue à elle, même les chaussures...étaient un prêt...rires ! C’était la plus belle de la soirée...nous étions toutes très confiantes, mais on avait quand même le tract...il y aurait une reine et deux demoiselles d'honneur...
il y avait aussi ça dans le jukebox...magnifique...



si vous pouvez mettre un com et faire partage ce serait bien!!!!!!! merci à vous!

9 commentaires:

  1. Tu en avais du succès dis-moi :)
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  2. Courir 2 lièvres à la fois, fallait bien que ça arrive. Je les vois d'ici ces 2 jeunes gens, faisant le pied de grue devant le magasin. Tu as fait tourner beaucoup de têtes on dirait.
    Finalement, tu as passé du bon temps.
    Le temps de l'insouciance, le temps des béguins, le temps, le temps n'est rien d'autre, le temps....

    Laisse moi guider tes pas dans l'existence
    Laisse moi la chance de me faire aimer
    Viens comme une enfant au creux de mon épaule
    Laisse moi le rôle
    De te faire oublier
    Le temps qui va
    Le temps qui sommeille
    Le temps sans joie
    Le temps des merveilles
    Le temps d'un jour
    Temps d'une seconde
    Le temps qui court
    Ou celui qui gronde
    REFRAIN
    Le temps
    Le temps
    Le temps et rien d'autre
    Le tien le mien
    Celui qu'on veut notre
    Le temps
    Le temps
    Le temps et rien d'autre
    Le tien le mien
    Celui qu'on veut notre
    Le temps passé
    Celui qui va naître
    Le temps d'aimer
    Et de disparaître
    Le temps des pleurs
    Le temps de la chance
    Le temps qui meurt
    Le temps des vacances
    REFRAIN
    Le temps glorieux
    Le temps d'avant guerre
    Le temps des jeux
    Le temps des affaires
    Le temps joyeux
    Le temps des mensonges
    Le temps frileux
    Et le temps des songes
    REFRAIN
    Le temps des crues
    Le temps des folies
    Le temps perdu
    Le temps de la vie
    Le temps qui vient
    Jamais ne s'arrête
    Et,je sais bien
    Que la vie est faite
    Du temps des unes et du temps des autres
    Le tien le mien
    Peut devenir notre
    Le temps des uns et le temps des autres
    Le tien le mien
    Peut devenir notre
    Le temps
    Le temps des uns et le temps des autres
    Le tien le mien
    Peut devenir notre
    Le temps des uns et le temps des autres
    Le tien le mien
    Peut devenir notre
    Le temps
    Le temps
    Le temps
    Le temps.

    Sur ce, bonne journée..Ici, le temps, on ne sait pas bien ce qu'il veut, tourner au soleil, à la pluie, à l'orage!!! Hier soir, j'avais demandé à mon mari de rentrer dans le garage tous les géraniums, de peur que la grêle - s'il y eût - ne les hache menu comme il y a 1 mois et demi. Ca fait 2 jours que je lui fais le coup. Là, il a tout ressorti, et, ma foi, je me demande, vu comme le ciel est noir ce qu'il va bien nous tomber sur la tête.
    Le temps, le temps, le temps n'est rien d'autre qu'un truc à empoisonner la vie des pauvres gens.

    RépondreSupprimer
  3. l'insouciance de l'adolescence, donne de l'assurance et permet de tout tenter sans trop réfléchir aux conséquences. Heureusement, car cela nous permet d'avoir de beaux souvenirs.
    Tes souvenirs me font sourire avec tes deux amoureux qui attendent l'un près de l'autre rêvant à leur belle amoureuse… qui elle joue à perd ou gagne !
    Finalement qui a as-tu choisi ? Peut-être un troisième ???
    gros bisous et beau week-end

    RépondreSupprimer
  4. Pour mettre un commentaire ici, bientôt il faudra scanner sa CNI pour montrer patte blanche !!!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Tu as eu de la chance d'avoir de bonnes amies ;)
    Choisir, voulait dire en quitter un, as tu réussi?
    Cela me rappelle mon frère qui a eu 3 petites amies en même temps...
    Il s'est fait avoir,un soir où deux d'entre elles étaient au même endroit, mais je ne sais pas comment cela s'était terminé.
    On attend la suite.
    Bises drômoises

    RépondreSupprimer
  6. Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Juliette ;)
    Bises drômoises

    RépondreSupprimer

Les trolls seront poubellisés immédiatement