dimanche 26 juin 2016

17 décembre 1950...



Mon père fît faillite, et, il partit travailler à Paris, ce qui l’arrangea bien. Au début il rentrait tous les WE, et donnait l’argent pour la semaine. Maman lui redonnait son linge propre et monsieur repartait le dimanche soir par le train.

Elle était complètement dépendante de lui, avec cinq enfants en bas âge...pas facile d’aller bosser. Et puis, nous étions plus qu’à l’étroit dans les deux pièces sans confort, maman lavait le linge à la rivière, et elle tirait le diable par la queue, car des fois, mon père ne venait que tous les quinze jours.

Heureusement elle avait deux bonnes copines, des copines de galère, elles n’étaient pas plus heureuses qu’elle, mais elles se soutenaient moralement et souvent financièrement en attendant les allocs, pas question de quitter le domicile conjugale, coincées à cause des gosses.

On a fait beaucoup de gosses en France... avant et après la seconde guerre, la démographie était en baisse, alors pour relancer l’économie, et les naissances, le gouvernement de l’époque n’a rien trouvé de mieux que de payer ceux qui feraient des gosses. Et c’est comme ça que les allocations familiales sont arrivées vers 1932...

Un jour, maman nous annonça qu’on allait déménager...dans un grand appartement, car suite à l’appel de l’Abbé Pierre, en 1954, notre ville qui avait été rasée pendant les bombardements, manquait cruellement de quoi loger les habitants. C’est à ce moment-là, qu’ils se mirent à construire des bâtiments avec, au maximum cinq étages, en comptant le RDC. Pas en pleine ville, mais en sortie de ville.

J’étais petite, cinq ou six ans peut être, mais j’étais toute excitée, de savoir qu’il allait y avoir trois chambres, une salle à manger, une cuisine, une salle de bain, et des WC...le luxe du luxe ! Qui aurait rêvé mieux ?

Ok, ce serait plus loin pour aller à l’école, mais bon, on s’en fichait, ce qui comptait avant tout, c'est que ce serait le grand confort.

Finit le seau émaillé bleu...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les trolls seront poubellisés immédiatement